The Migrants Files

The Migrants Files est un projet coordonné par Journalism++ qui rassemble une dizaine de journalistes européens visant à compter précisément le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants morts à cause des politiques migratoires des Etats-membres de l’Union Européenne. Le projet a été financé en partie par JournalismFund.eu et publié le 31 mars dans les médias suivants: Neue Zürcher Zeitung (Zürich), Sydsvenskan (Göteborg), L’Espresso (Rome), Le Monde Diplomatique (Paris), RadioBubble (Athènes) et El Confidencial (Madrid).

Le projet a montré que

  • En agrégeant les sources disponibles et en déduplicant les résultats, le nombre de victimes des politiques migratoires était 50% plus élevés que l’estimation la plus haute jusqu’alors admise.
  • La mortalité sur les routes migratoires variait considérablement, allant de 2% dans les Canaries à 6% à Malte et Lampedusa. une étude temporelle montre que la construction de murs pousse les migrants vers des routes plus dangereuses.
  • Aucune institution communautaire ou d’Etat-membre ne se donne la peine de collecter des données sur la mortalité des routes migratoires.
  • Quand les institutions communautaires ou nationales parlent de “vies sauvées”, elles ne s’appuient sur aucune données pour étayer leurs propos. Pire, les communicants n’hésitent pas à présenter des programmes de surveillance comme des programmes de secours en mer. Le projet a utilisé Detective.io, la meilleure solution pour structurée des informations de sources ouvertes.

tmf2.png